facebook   twitter

Actualités

Vidéo : Comité de jumelage : Embarquement pour San Fior.

Posté le 30 juillet 2015
 Vidéo : Comité de jumelage : Embarquement pour San Fior.

Le mardi 28 juillet 2015 dans la soirée, une trentaine d'habitants de Colayrac-Saint-Cirq et de sa région embarquait à bord d'un bus pour se rendre à San Fior en Italie, dans le cadre du jumelage entre les deux communes. Juste avant le départ, NetworkVisio a recueilli les impressions et commentaires des voyageurs dont, pour certains, ce n'était pas la première fois. Les chanceux, au cours de ce voyage, visiteront Venise et d'autres beautés de cette partie du Friol vénitien.

 

Le comité de jumelage Colayrac-Saint-Cirq – San Fior est en pleine action : depuis des mois, le président Louis Tagliaferro préparait ce voyage que l'association effectue tous les deux ans tandis que les « cousins » de San Fior rendent visite aux Colayracais au même rythme, dans l'année intervalle. C'est en bus tout confort que le voyage aller, les visites sur place et le retour s'effectuent.

 

 

Parmi les voyageurs, nombreux sont ceux qui, d'origine italienne et précisément de cette région du Frioul, destination de l'expédition, n'en sont pas à leur premier séjour là-bas : chacun raconte les joyeuses aventures des années précédentes, avec une certaine nostalgie et surtout, une joie manifeste d'y retourner. L'hébergement est familial et convivial, même si vous ne parlez pas un traître mot de la langue de Dante. Et la longueur du voyage en car n'impressionne nullement les voyageurs : certains racontent qu'ils se sont rendus là-bas jadis dans des véhicules antédiluviens dont nous nous abstiendrons de mentionner les marques dans ce texte, et dont ils ont un souvenir mitigé. Qu'importe, le bus d'aujourd'hui constitue un lit à roulettes.    Chaque voyage, les Colayracais ont droit à des visites intéressantes. Venise en est une qui revient toujours car ainsi que le disent certains des voyageurs, on ne se lasse jamais de la cité des Doges. Un monastère semble également au programme, ainsi qu'un barrage désaffecté pour cause de catastrophe naturelle, dans un site à la fois chaotique et splendide. Pascal de Sermet, le maire de Colayrac, affirme son contentement à la reprise des opérations liées à ce jumelage. Il songe même a en étendre la portée à l'Agglo d'Agen, car San Fior en réalité, a une envergure et une population bien plus importantes que Colayrac, en chiffres plus proches de celles de la capitale lot-et-garonnaise...

Commentaires (1)

  • Tagliaferro

    04 août 2015 à 12:41 |
    Bravo pour l'article , Le séjour c'est très bien passé, les visites guidées très belles et constructives et surtout un accueil très chaleureux et plein d'amour. Il nous reste à travailler pour que perdure ce Jumelage, et pour cela avec des JEUNES MÊME TOUT JEUNES.
    Une petite mise au point:
    San Fior n'est pas dans le Frioul mais en Vénétie: Veneto.
    Population en chiffres approximatifs:
    Colayrac 3000 habitants
    San Fior 7000
    Agen 48000

Poster un commentaire

Vous êtes indentifier en tant qu'invité.